Comment visiter les anciennes cités Mayas au Mexique sans passer par des tours touristiques?

Lorsqu’il s’agit de voyager au Mexique et de découvrir l’histoire fascinante des Mayas, une civilisation antique qui a laissé derrière elle des merveilles architecturales, on pourrait penser que cela nécessite forcément des visites guidées organisées. Cependant, avec un peu de préparation et quelques conseils pratiques, vous pouvez réaliser votre propre exploration, à votre rythme, tout en évitant les foules touristiques. Dans cet article, nous allons vous guider pas à pas sur la manière de visiter les anciennes cités Mayas du Yucatan et du Mexique en toute autonomie.

Découvrir l’histoire des Mayas

Avant de vous engouffrer dans la jungle mexicaine, il est essentiel de comprendre l’histoire des Mayas. Cette civilisation précolombienne a prospéré du troisième siècle avant J-C jusqu’au neuvième siècle après J-C dans une zone englobant le Mexique actuel et certains pays d’Amérique Centrale. Les anciens Mayas ont laissé un héritage culturel et historique riche, notamment des temples majestueux, des palais, des centres cérémoniels et des villes florissantes qui sont aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

A lire également : Quelles sont les meilleures applications pour trouver des hébergements chez l’habitant en Asie?

Chichen Itza : la ville archéologique la plus célèbre

Sans doute la plus connue des villes Mayas, Chichen Itza est un must lors de votre visite au Mexique. Le site est immense, couvrant une superficie de 1540 hectares, et comprend la célèbre pyramide d’El Castillo, le Temple des Guerriers et le Cenote sacré. Le prix de l’entrée est d’environ 480 pesos (environ 20€) et vous pouvez facilement passer une journée entière à explorer le site. Il est recommandé d’arriver tôt le matin pour éviter les foules et la chaleur. N’oubliez pas d’emporter de l’eau, un chapeau et de la crème solaire.

Tulum : la cité au bord de la mer

La ville de Tulum est unique parmi les sites mayas, car elle est située au bord de la mer. Les ruines sont perchées sur une falaise surplombant les eaux turquoise de la mer des Caraïbes, ce qui en fait un endroit parfait pour allier histoire et détente. Le site est plus petit que Chichen Itza, donc une demi-journée est suffisante pour une visite. Le prix d’entrée est de 80 pesos (environ 3€). Après votre visite, n’hésitez pas à vous rafraîchir dans la mer ou à visiter l’un des nombreux cenotes (grottes remplies d’eau douce) situés à proximité.

A lire aussi : Comment organiser un safari dans la savane africaine à budget modéré?

Calakmul : une cité perdue dans la jungle

Calakmul est une autre ancienne cité Maya, située dans la profondeur de la jungle du Yucatan. Le site est moins connu et moins fréquenté que Chichen Itza ou Tulum, ce qui en fait une excellente option pour ceux qui cherchent à éviter les foules. Le site est immense, avec plus de 6 000 structures, dont deux des plus grandes pyramides Maya du Mexique. Le prix d’entrée est de 75 pesos (environ 3€) plus une taxe pour le parc national de 68 pesos (environ 3€). Assurez-vous de porter de bonnes chaussures de marche et emportez assez d’eau et de nourriture, car le site est très isolé.

Se déplacer : la route est aussi importante que la destination

Enfin, pour visiter ces sites archéologiques, vous aurez besoin de planifier votre itinéraire. Le meilleur moyen de se déplacer est de louer une voiture, ce qui vous permettra d’explorer à votre propre rythme. Vous pouvez également utiliser les transports en commun locaux, mais assurez-vous de vérifier les horaires et les tarifs à l’avance. N’oubliez pas que les routes peuvent être sinueuses et parfois mal entretenues, donc prévoyez suffisamment de temps pour vos déplacements.

Ainsi, avec de la préparation, de la curiosité et un esprit d’aventure, vous pouvez découvrir les merveilles de la civilisation Maya par vous-même. Que vous soyez passionné d’histoire, amoureux de la nature ou simplement en quête de dépaysement, l’exploration des anciennes cités Mayas du Mexique promet une expérience de voyage inoubliable.

Explorer d’autres sites Mayas moins connus

Votre voyage au Mexique ne serait pas complet sans visiter quelques-uns des autres sites Mayas moins connus mais tout aussi fascinants. Par exemple, la Riviera Maya, à quelques kilomètres de Playa del Carmen, est bordée de nombreux sites archéologiques qui n’attendent que d’être découverts. Parmi eux, vous pouvez visiter les ruines de Tulum et Coba, deux anciennes cités Mayas situées au milieu de la jungle luxuriante.

Coba est particulièrement intéressante, avec ses pyramides impressionnantes que vous pouvez encore escalader pour avoir une vue imprenable sur la jungle. L’entrée est de 70 pesos (environ 3€) par personne. Si vous avez de l’énergie à revendre, vous pouvez louer un vélo pour explorer le site plus facilement. À l’inverse, Tulum est un site plus accessible, idéal pour une première approche de la civilisation Maya.

Si vous aimez l’aventure et voulez explorer des sites Mayas encore moins fréquentés, vous pouvez vous diriger vers le sud de la péninsule du Yucatan et visiter les sites de Punta Allen ou Rio Bec. Ces sites sont moins connus et donc moins fréquentés par les touristes, ce qui vous permettra de profiter des ruines en toute tranquillité.

Organiser son voyage : Quelques conseils pratiques

Visiter les sites Mayas au Mexique ne nécessite pas forcément l’aide d’un guide ou d’une agence de voyage. Avec un peu de préparation et quelques astuces, vous pouvez organiser votre propre voyage et profiter de cette expérience unique à votre rythme. Voici quelques conseils pour visiter les anciennes cités Mayas en toute autonomie :

  • Planifiez votre voyage en avance : Cela vous permettra de choisir les sites que vous voulez visiter et de vous renseigner sur les horaires d’ouverture et les tarifs d’entrée.

  • Louez une voiture : C’est le moyen le plus pratique pour se déplacer entre les différents sites. Les routes sont généralement en bon état et la location de voiture est assez abordable.

  • Emportez de l’eau et de la nourriture : Beaucoup de sites Mayas sont situés en pleine jungle et il n’y a pas toujours de restaurants ou de boutiques à proximité.

  • Protegez-vous du soleil : N’oubliez pas votre chapeau, vos lunettes de soleil et votre crème solaire. Le soleil peut être très fort, surtout en milieu de journée.

  • Respectez les sites : Les sites Mayas sont un héritage précieux et il est important de les respecter. Ne grimpez pas sur les structures qui sont interdites et ne laissez pas de détritus sur les sites.

Conclusion

De Chichen Itza à Tulum, en passant par les moins connus Punta Allen ou Rio Bec, les anciennes cités Mayas du Mexique offrent une plongée fascinante dans une civilisation ancienne et mystérieuse. Que vous choisissiez de suivre les sentiers les plus fréquentés ou de vous aventurer hors des sentiers battus, chaque site offre une expérience unique, loin du tourisme de masse.

Avec un peu de préparation et d’organisation, vous pouvez visiter ces merveilles archéologiques à votre propre rythme, en toute autonomie. N’oubliez pas, le voyage est aussi important que la destination. Alors, prenez le temps de profiter de chaque instant, de chaque site, de chaque découverte.

En fin de compte, un voyage au Mexique à la découverte des anciennes cités Mayas est bien plus qu’un simple voyage touristique, c’est une véritable aventure, une immersion dans l’histoire et la culture d’une civilisation perdue. Alors, qu’attendez-vous pour partir à la découverte des trésors de la civilisation Maya ?